LF-S50: L’enceinte intelligente de Sony va t-elle détrôner Google Home?

LF-S50: L’enceinte intelligente de Sony va t-elle détrôner Google Home?

IA Vendue au même tarif que l’enceinte intelligente Google Home de Google, la Sony LF-S50 fait beaucoup mieux que son concurrent. Nous l’avons vérifié…  — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

  • Les enceintes intelligentes Google Home et Google Mini ne sont plus seules.
  • Sony lance sa LF-S50 et surpasse en qualité son concurrent.
  • D’autres modèles arrivent, en attendant Alexa d’Amazon.

La guerre des enceintes intelligentes a commencé. Alors que Google, avec ses enceintes Google Home et Google Mini, occupait seul le terrain, Sony fait une entrée remarquée dans l’arène avec son enceinte LF-S50. Elle aussi est compatible avec Google Assistant, le système d’intelligence artificielle de la firme de Burbank. On peut donc lui demander tout un tas de choses plus ou moins utiles : la météo, écouter de la musique, jouer une vidéo sur un téléviseur compatible, piloter des objets connectés…

L'enceinte LF-S50G de Sony, disponible en blanc ou noir.

L’enceinte LF-S50G de Sony, disponible en blanc ou noir. – SONY

Lancée il y a quelques jours à peine à 249 euros, son tarif vient brutalement de chuter de 100 euros ! Ceux qui l’ont payée au prix fort apprécieront…

Reste qu’à ce tarif, la petite nouvelle fait clairement de l’ombre à l’enceinte Google Home, vendue au même prix, mais de qualité moindre comme en attestent nos essais comparés.

Intelligence dans la cuisine, ou la chambre à coucher…

A commencer par le design. De forme cylindrique, la Sony LF-S50 est proposée en blanc ou noir. Elle est recouverte d’un tissu résistant aux projections d’eau (norme IPX3). Cette housse de protection peut même se retirer pour être éventuellement rincée.

Le revêtement de l'enceinte LF-S50G est escamotable et lavable.Le revêtement de l’enceinte LF-S50G est escamotable et lavable. – SONY

Une idée ingénieuse qui permet d’envisager l’utilisation de l’enceinte dans une cuisine, par exemple. Dans ce même esprit, Sony l’a équipée de commandes gestuelles. Il est ainsi possible d’ajuster le volume de l’enceinte en la surmontant de la main que l’on montera ou baissera pour moduler l’intensité sonore.

Des commandes gestuelles pour régler le niveau sonore, mais qui restent encore perfectibles.Des commandes gestuelles pour régler le niveau sonore, mais qui restent encore perfectibles. – SONY

A l’essai, la fonction laisse encore à désirer et ne marche pas toujours… Par ailleurs, l’enceinte Sony propose un afficheur permanent. De quoi la transformer en réveil. D’autant qu’il suffira de lui demander « OK Google, mets le réveil à 6h55 » pour qu’à l’heure dite, un carillon électronique retentisse. Par contre « OK Google, mets le réveil à 6h55 et réveille-moi avec France Inter » ne fonctionne pas.

Du meilleur son et du Bluetooth

En revanche, le son de la Sony LF-S50 n’a rien à voir avec celui de la Google Home. Si l’enceinte de Google déçoit clairement par sa qualité audio, celle de Sony s’en tire avec les honneurs. Diffusé à 360°, le son n’a rien de celui d’un transistor comme avec sa concurrente. Pas de prix d’excellence pour autant : se cantonnant dans les médiums, il manque encore singulièrement de relief. Sony ajoute aussi sa petite touche personnelle avec l’arrivée du Bluetooth, qui n’est pas embarqué sur Google Home.

Pas forcément la peine de lier à l’enceinte un compte audio, on peut la jumeler de façon classique avec un smartphone ou une tablette pour écouter de la musique. Mais lancer « OK Google, lis Je te promets de Johnny Hallyday sur Deezer » est quand même beaucoup plus bluffant. Car cela fonctionne instantanément. Enfin, l’enceinte Sony est configurable en multiroom. Un plus incontestable si l’on désire équiper plusieurs pièces pour créer un écosystème d’enceintes.

Panasonic, JBL, Amazon et Apple à l’horizon

Au moment du choix, il n’y a donc aujourd’hui aucun doute à avoir : à tarif égal, l’enceinte Sony LF-S50 fait beaucoup mieux que la Google Home. Reste que si l’on n’est pas pressé, on peut encore patienter. L’enceinte One de Sonos (229 euros) intègre un assistant vocal ( Alexa d’Amazon) qui devrait être activé début 2018. Et sa qualité audio est largement supérieure. Et l’on attend encore les enceintes intelligentes promises par d’autres concurrents : la GA10 de Panasonic, les LINK de JBL. Et peut-être qu’un jour,Apple nous reparlera de son enceinte HomePod qui devait être lancée fin 2017…

Source: 20 Minute

×

Panier

Créer un compte

Bienvenue! Inscrivez-vous pour créer un compte
Déjà client ?

Réinitialiser le mot de passe

Récupérer votre mot de passe
Un mot de passe vous sera envoyé par courriel.
Retour à